Fibre optique

De wikifibre
(Redirigé depuis G.651)
Aller à : navigation, rechercher

Voir aussi :

Cette page est dédiée aux spécifications de la fibre optique Pour avoir des détails sur la poste : Infrastructure Optique

Wikipedia


Histoire

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fibre_optique#Histoire

Types de câbles

Types de câbles

Contraintes liées à la fibre optique

Distance

A compléter

Types de fibre optique

Monomode

Il existe de nombreux types de fibre optique monomodes, chacun doté de propriétés les prédisposant à certaines applications.

G.652

Décliné en 4 versions majeures (.a à .d), les G.652 sont neutres en terme de dispersion chromatique. Les version c et d réduisent l’atténuation sur la bande de fréquence dite "Water Peak".

Normalisation de ce type de fibre optique par l'ITU :

https://www.itu.int/rec/dologin_pub.asp?lang=e&id=T-REC-G.652-201611-I!!PDF-E&type=items

G.653

Obsolète, il s'agit de fibres à dispersion décalée, prévue pour la transmission sans multiplexage en longueur d'onde, principalement utilisée dans les systèmes SDH dans les années 1980 et au début des années 1990.

Normalisation de ce type de fibre optique par l'ITU :

https://www.itu.int/rec/T-REC-G.653/recommendation.asp?lang=en&parent=T-REC-G.653-201007-I

G.654

Type de fibre historiquement utilisée pour les câbles sous-marins. Sa faible atténuation et la surface du coeur sont propice aux transmissions à très longue distance. Cependant, sa forte dispersion chromatique la rend difficile à utiliser sur des systèmes WDM.

Normalisation de ce type de fibre optique par l'ITU :

https://www.itu.int/rec/dologin_pub.asp?lang=e&id=T-REC-G.654-201611-I!!PDF-E&type=items

G.655

Majoritaire sur les déploiement terrestres longue distance depuis la fin des années 1990 et jusqu'à la fin des années 2000, la G.655 supporte les systèmes WDM denses grâce à l'alternance de tronçons positifs et négatifs en terme de décalage de la dispersion chromatique.

Normalisation de ce type de fibre optique par l'ITU :

https://www.itu.int/rec/dologin_pub.asp?lang=e&id=T-REC-G.655-200911-I!!PDF-E&type=items

G.656

Relativement rares, ces fibres permettent le multiplexage en longueur d'onde de 1460nm à 1625nm, soit les bandes L, C et H dans leur intégralité, ainsi qu'une partie du spectre CWDM, avec des pertes relativement faibles par rapport à la G.652d.

Normalisation de ce type de fibre optique par l'ITU :

https://www.itu.int/rec/dologin_pub.asp?lang=e&id=T-REC-G.656-201007-I!!PDF-E&type=items

G.657

Connues pour leur différence d'indice élevée entre le cœur et la gaine, ces fibres ont un rayon de courbure très faible qui facilite l'installation de câbles compacts dans des environnements contraints, telles que les installations résidentielles. Elles représentent la totalité du linéaire de l'accès terminal dans les boucles locales optiques mutualisées.

Normalisation de ce type de fibre optique par l'ITU :

https://www.itu.int/rec/dologin_pub.asp?lang=e&id=T-REC-G.657-201611-I!!PDF-E&type=items

Multimode

G.651

Déclinées en 5 (bientôt 6) types :

  • FDDI : pour les applications de 10 à 1000Mbps
  • OM1 : Pour les applications de 100Mbps à 1Gbps
  • OM2 : Permet de meilleures portées jusqu'à 1Gbps
  • OM3 : Premières fibres permettant de dépasser les 100m en 10G-SR
  • OM4 : Amélioration de la portée, utilisable en 25Gbps
  • OM5 : Préconisation pour le 25Gbps par paire en datacenter dès 2018

Normalisation de ce type de fibre optique par l'ITU :

https://www.itu.int/rec/dologin_pub.asp?lang=e&id=T-REC-G.651.1-200707-I!!PDF-E&type=items