Les lois optiques

De wikifibre
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Absorption : Une des composantes de l’atténuation linéique d’une fi bre. Phénomène de diminution de l’intensité lumineuse dans le cœur de la fi bre plus ou moins important selon la longueur d’ondes utilisée, dû à la présence d’impuretés ou d’ions OH- (traces d’humidité).

Affaiblissement (Attenuation) : Les termes «Perte», «Affaiblissement» et «  Atténuation » peuvent être commu-nément utilisés pour caractériser une liaison. Il faut savoir que :-Les pertes et affaiblissements caractérisent un phénomène indésirable.- L’atténuation peut être recherchée pour éviter la saturation d’un récepteur, par exemple.L’affaiblissement «  a» est la différence de puissance du signal lumineux entre deux points (connecteurs, épissures, défauts, longueur de fi bre ...). L’affaiblissement est exprimé en dB et calculé selon l’équation :a = 10 log (P entrée (ou P1) / P sortie (PO)).

Affaiblissement de Réflexion (Return-Loss) : Partie de l’énergie lumineuse réfléchie vers la source lors du passage d’un dioptre (Réflexions de Fresnel). Suivant la nature de l’émetteur on peut assister à une dégradation du signal émis. Affaiblissement Linéique : Affaiblissement d’une fibre ramené à une unité de longueur. S’exprime en dB / km.

Affaiblissement Spectral : Affaiblissement d’une fibre dépendant de la longueur d’ondes utilisée. Exemple: 3dB / km à 850nm & 1dB / km à 1300nm pour la même fibre.

Angle d’Acceptance (Acceptance Angle) : Voir Ouverture Numérique.

Angle critique (critical angle) : Angle d’incidence de la lumière dans une fibre sous lequel la réflexion totale est possible. Dans ce cas, la lumière est guidée par la fibre.

Atténuation : Voir Affaiblissement.

Bande Passante (Bandwidth) : La bande passante d’une fibre optique est défi nie comme étant la fréquence maximum de transmission en MHz pour laquelle le signal transmis subit un affaiblissement de 3dB. Plus la bande est large plus la capacité à supporter des transmissions hauts débits sera importante. Elle s’exprime en MHz/km voire en GHz/km. Elle dépend de la longueur d’ondes de transmission, des paramètres physiques de la fibre (diamètre de coeur, matériaux...).

Cône d’Acceptance : Voir Ouverture Numérique.

Couplage (Coupling) : Opération consistant à récupérer un maximum de l’énergie lumineuse en sortie d’une fibre ou d’un composant d’émission dans une autre fibre ou dans un composant de réception.


Décibel : Unité logarithmique (base 10) d’un rapport : dB : Unité utilisée pour caractériser l’atténuation optique.. dBm : Unité pour laquelle la puissance de référence est une constante fixée à 1 mW. Sert à exprimer la puissance d’une source lumineuse (PS), ou la sensibilité minimum d’un détecteur (SD) sous une forme pouvant permettre des calculs simples et rapides (sommes ou différences des bilans énergétiques) : PS (dBm) - SD (dBm) = Marge de fonctionnement, bilan ou dynamique, en dB.

Diamètre de Champ de Code : Voir Diamètre de champ électromagnétique.

Diamètre de Champ Électromagnétique 2WO (Spot Size) : La théorie électromagnétique montre que dans une fibre optique, pour un mode donné, une partie de la puissance optique transportée se trouve dans la gaine.Pour une fibre largement multimode, presque toute la puissance optique est transportée dans le coeur de la fibre.Pour une fibre monomode, la puissance optique transportée dans la gaine peut être relativement importante.Le profil de puissance à l’intérieur d’une fibre monomode peut être approximé à une gaussienne. Dans ce type de fibre, la lumière n’est plus « canalisée » dans le coeur, il est d’usage de définir un nouveau paramètre appelé diamètre de mode, 2WO, WO représentant la demi largeur du mode pris à 1 / e2 dans la distribution gaussienne du champ.Ce paramètre apparaît, en plus du diamètre de coeur, dans les documentations constructeurs sur les fibres monomodes, car c’est lui qui est porteur d’informations en terme de distribution lumineuse dans la fibre et non le diamètre de coeur qui est là un paramètre géométrique.